Kinésithérapie

Nos actes

Le corps garde en mémoire toutes les agressions extérieures et internes survenues à court terme comme à long terme. Ceci à travers les récepteurs présents dans les tissus corporels. Il apparait alors des tensions tissulaires entrainant souvent des dysfonctionnements physiologiques (troubles musculaire, circulatoire, neurologique).

C’est ainsi que naissent vos douleurs ou vos limitations dans le mouvement.

Les techniques de thérapie manuelle ont pour but de réinitialiser ces structures afin d’éliminer les tensions en causes.

La thérapie manuelle est une technique complémentaire aux actes de kinésithérapie et elle permet dans de nombreux cas de faciliter la rééducation.

Ces actes n’étant pas référencés dans la nomenclature générale des actes professionnels, ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

La posture c’est la position particulière du corps et son maintien, elle  varie en permanence. Elle est régulée par un système constitué d’organes sensoriel (capteurs), de faisceaux nerveux (transmission), du cerveau (traitement de l’information), et d’effecteurs musculaires. Cet ensemble est appelé système proprioceptif (sensibilité de la position du corps par rapport à lui-même).

La posturologie c’est l’étude de la posture, elle met en évidence les dysfonctionnements proprioceptifs afin de les traiter.

Lors du bilan postural on réalise une étude statique du corps, une analyse de la marche et de l’équilibre, un examen des pieds (statique et dynamique) et une étude fonctionnelle de la mâchoire et des yeux.

Lorsque ce système proprioceptif dysfonctionne les troubles peuvent être variés :

  • Troubles musculaires contractures et dysfonctionnements articulaires, douleurs à localisation variable, fatigue matinale ,sommeil agité et non réparateur, difficulté à ouvrir la bouche, troubles de la déglutition
  • Troubles de la localisation spatiale difficultés a traverser les grands espaces, mauvaise latéralisation, , des geste maladroit, entorses fréquentes, chutes
  • Troubles cognitifs défaut de concentration, un inconfort dans la foule, des difficultés de compréhension et de mémorisation, troubles de l’apprentissage scolaire chez les enfants (dyslexie, dyspraxie…)

Le traitement dépendra des troubles objectivés, semelles proprioceptive, rééducation posturale globale, rééducation orthoptique, port de lunette à prismes, orthodontie, gouttière etc…

C’est une méthode globale qui repose sur :

Un examen complet mettant en évidence les points de tensions dans le corps au niveau de chacune des chaines :

  • Des chaines dynamiques : musculaires
  • Des chaines statiques : Viscérales, Neurovasculaire, Musculosquelettiques

Une synthèse entre les antécédent le motif de consultation et l’examen permettant la compréhension des problèmes et l’établissement d’une logique de traitement

Un traitement essentiellement manuel basé sur des postures de relâchement, de reaxation, des techniques de libération et de mobilisation.

Les tapes sont des bandes élastiques qui stimulent les récepteurs sensitifs de la peau pour transmettre des informations aux surfaces sous-jacente. La peau réagit de manière inconsciente et active ainsi les processus d’auto-guérison.

La bande est  100% coton et l’adhésif est en acrylique. Elle est hypoallergénique. Il n’y a pas de latex, ni de médicaments ou de principes actifs.

Effet musculaire : réduction du déséquilibre agoniste/antagoniste en normalisant le tonus musculaire – HYPERTONUS (contracture, courbature) / HYPOTONUS (faiblesse, sidération).

Effet circulatoire : l’action mécanique du TAPE entraine un soulèvement des tissus, ces micro-dépressions permettent une amélioration de la circulation sanguine et  lymphatique. Par cette technique, on lutte contre les œdèmes, les hématomes et  on favorise la récupération après une activité sportive.

Effet antalgique : inhibition de message  douloureux conduit par les mécanorécepteurs sensibles à la pression. L’augmentation de l’espace interstitiel permet une amélioration des échanges sous cutanée ce qui entraine une diminution de l’inflammation.

Soutient articulaire : amélioration de la vigilance musculaire par stimulation des mécanorécepteurs proprioceptifs. Permet également un maintien  du tonus musculaire de base en favorisant le mouvement fonctionnel ou en limitant le mouvement pathologique.

L’onde de choc est une onde mécanique sinusoïdale qui se propage dans la matière  – l’onde mécanique naturelle la plus puissante est le tsunami.

Effet défibrosant : l’onde mécanique engendre des micro-traumatisme au sein du tissu mou, elle va avoir pour effet de le défibroser et de restaurer son élasticité. Lorsque l’onde rencontre une calcification, elle rentre  en résonance à l’intérieur de cette dernière avec une énergie vibratoire croissante, ce qui entraine  un effritement de la calcification.

Effet analgésique : c’est la thérapie physique la plus analgésique connue. Elle déclenche simultanément une augmentation de la libération d’endorphine, une modification du seuil d’excitabilité des nocicepteurs, et une hyperstimulation nociceptive.

Effet cicatrisant : elle diminue le temps de cicatrisation et le pourcentage de récidive par une meilleure vasodilatation  qui élimine les toxines et augmente l’apport de nutriment.  Son action entraine la néo-angiogènese qui permet la création de nouveaux vaisseaux de meilleure qualité et qui régule l’hyperhémie améliorant donc la cicatrisation tissulaire. L’agression réalisée par l’onde de choc permet une libération du monoxyde d’azote (NO), messager biologique essentiel de la cicatrisation (c’est pourquoi il est déconseillé d’appliquer du froid ou d’utiliser des anti-inflammatoires durant les 3h qui suivent la séance, afin de ne pas freiner la vasodilatation).

Les indications :

  • Tendinopathies / Enthesopathie
  • Aponévrosite plantaire
  • Epine calcanéenne
  • Bursite en phase de fibrose
  • Calcification
  • Syndrome rotulien
  • Périostite
  • Point gâchette (trigger point)
  • Pathologie musculaire (contracture, élongation, déchirure)

La pressothérapie permet :

  • De prévenir les troubles circulatoires et lymphatiques : soulager les insuffisances veineuses, améliorer l’élimination des toxines et des déchets par le drainage lymphatique et ainsi diminuer les œdèmes,
  • De prévenir l’apparition de varices,
  • D’avoir une action anti-douleur
  • De favoriser la récupération sportive

La séance dure 30 min. Le patient enfile des bottes, s’allonge ensuite, avec les jambes surélevées pour activer la circulation. Les éléments se gonflent et se dégonflent à intervalles réguliers permettant de relancer la circulation sanguine et engendrant une sudation due à l’élimination des toxines par la peau

L’électrothérapie est une technique non invasive (sans effraction de la peau) de stimulation nerveuse, elle fait partie des traitements de physiothérapie.

En kinésithérapie elle est utilisée fréquemment dans plusieurs objectifs :

– la stimulation neuromusculaire

Ce programme engendre une stimulation des structures nerveuses permettant la contraction musculaire. L’électricité produite par la machine est transmise aux récepteurs au moyen de ventouses dans lesquelles sont placées des éponges humides conductrices.

Ce traitement a pour buts : le réveil d’un muscle resté trop longtemps sans activité, ou dont les structures ont été lésées. Ainsi la récupération de ses fonctions est facilitée.

On y trouve aussi une fonction dans le drainage des tissus musculaires après un effort intense (chez le sportif) ou lors de sensation de jambes lourdes.

– la stimulation antalgique

Elle a pour but de diminuer les sensations douloureuses. Pour cela elle se sert d’un phénomène physiologique. En effet notre corps possèdent une multitude de récepteurs sensibles à la douleur qui permettent d’informer les centre nerveux de l’existence de celle-ci, ces derniers ordonnent alors la production d’endorphine naturelle.

L’électrothérapie antalgique reproduit donc le signal douloureux qui stimule ces récepteurs.

Il est important de souligné que la physiothérapie est utilisée en complémentarité d’un soin manuel, elle ne constitue pas à elle-même une rééducation.

Vos praticiens

Alexandra EDY

Faustine MILANI

Orianna ROSSO

Demander un rdv